La dentelle au cœur de la transmission

                                                                                                                                                                                           
                                                                                                                                                                                                                                              Un projet social et solidaire

Après avoir recruté quatre apprenantes sur leur motivation et sélectionné deux créatrices, Esther Bancel (Ether Bancel) et Madeleine le Doucen (Snob System) pour accompagner le projet mené en partenariat avec les manufactures Sophie Hallette et la manufacture française du textile, l’atelier Jean-Luc François accueille en février 2020 les apprenantes dans ses locaux de Ham pour débuter l’aventure. Au fil de huit semaines de formation, elle vont réaliser, aux côtés des créatrices, deux modèles sélectionnés par le jury, composés à parts égales de viscose et de dentelle. Les apprenantes Aïcha, Samira, Imane et Lourdes, qui pour certaines ne connaissent pas la couture, ont ainsi bénéficié des orientations et de la présence des deux créatrices ainsi que de l’encadrement des ateliers Jean-Luc François. Solidarité, enrichissement mutuel et transmission vont marquer cette aventure à la fois créative et humaine.



Valorisant dentelle et viscose, savoirs-faire des Hauts-de-France


Le projet visant également à valoriser les savoir-faire textiles de la région, deux entreprises ont été contactées par Jean-Luc François afin de fournir la matière, toutes deux situées à Caudry : la manufacture de dentelle Sophie Hallette pour la dentelle Leavers, étoffe d’excellence reconnue dans le monde entier, et la manufacture française du textile, qui réalise toutes les matières en viscose. Toute l’équipe va également participer à une visite de ces entreprises ainsi que du musée des dentelles et broderies afin de mieux découvrir et appréhender le patrimoine textile du territoire.



Par l’atelier Coopératif Jean-Luc François : entre insertion et transmission


Les ateliers Jean-Luc François – nom de leur créateur – sont nés de la volonté d’agir pour rendre les métiers techniques de la mode accessibles à tous. Le premier atelier, situé à Pantin, propose des formations et se double d’un incubateur pour jeunes créateurs. Centré sur le savoir-faire, la mode et le luxe, il produit des prototypes tout en formant des personnes éloignées de l’emploi. Le second atelier, basé à Ham, est essentiellement centré sur la réinsertion professionnelle par la couture. Les personnes y sont formées et accompagnées autour de projets innovants et atypiques, dans une démarche solidaire et collaborative. C’est également un atelier de production de petites séries pour accompagner les créateurs.     
                      

Exposition

A découvrir du 17 Octobre 2020 jusqu'au 22 Mars 2021

Galerie photos

Informations pratiques