Miniartextil GEA - GAÏA

L'exposition internationale d'art contemporain Miniartextil revient cette année à Caudry : après le thème d'Eros en 2014, c'est sous l'égide de Gaïa, divinité primordiale assimilée à la déesse mère et à la « terre mère » dans la mythologie grecque et romaine, que s'ouvre cette seconde édition.

Cette année encore, les œuvres sélectionnés par le jury révèlent une créativité féconde, souvent inspirée par la nature, au service de créations poétiques évoquant des formes végétales, minérales ou organiques inconnues.

Miniartextil figure parmi les plus importantes expositions consacrées à l'art textile contemporain. Venue de Côme en Italie, elle explore chaque année et depuis plus de vingt ans la créativité d'artistes sélectionnés dans le monde entier. L'exposition présente un concentré d'art contemporain, de créativité et de savoir-faire : réalisées à partir d'un thème renouvelé chaque année, chacune des 54 œuvres sélectionnées par le jury doit occuper un format de 20 cm x 20 cm x 20 cm. En parallèle, plusieurs maxi-textiles, installations grand format, sont aussi présentés.

Le musée propose une sélection d'une vingtaine de mini textiles et plusieurs maxi textiles afin de pouvoir adapter l'exposition aux espaces du musée.

L'exposition part de Côme, s'arrête à Montrouge et à Caudry avant de partir pour Venise.

Autour de l'exposition

Atelier graphisme

Animé par l'artiste Loret. Après une visite de l'exposition Miniartextil, au cours de laquelle l'artiste évoquera son propre travail graphique axé sur la nature, adultes et enfants réaliseront leur propre création à partir de toile de jute, de pigments, d'encre et de matériaux naturels, inspirée de la démarche artistique de Loret et du thème de Gaïa. L'atelier donnera ensuite lieu à la création d'une œuvre collective.

Atelier famille week-end
Tout public et familles, enfants à partir de 6 ans.
Samedi 18 avril de 14h30 à 17h et dimanche 26 avril de 15h à 17h30.
Tarif : 3 € + droit d'entrée. Matériel fourni par le musée.

Philo musée 

Café-philo

Thème : Faut-il considérer la Terre comme un être vivant ?
La théorie appelée hypothèse Gaïa de l'écologiste James Lovelock, qui personnifie la terre comme un être vivant, sert entre autres pistes de réflexion, de point de départ aux échanges entre le public et l'animateur au cours de ce café philo. Après un bref exposé, la parole circule librement entre les participants.
Animé par Alain Cotteau, animateur du Café Philo cambrésien, chargé d'enseignement vacataire à l'Université de Lille II.

Adultes et adolescents

Le vendredi 17 avril de 18h30 à 20h
Tarif : entrée libre sur réservation

Exposition temporaire

A découvrir du 28 mars 2015 au 25 mai 2015

Galerie photos

Informations pratiques

Affiche